les artistes

Bénédicte Cerutti

Biographie

Elle entre en 2001 à l’École du Théàtre National de Strasbourg, puis intègre en 2004 la troupe du TNS où elle joue sous la direction de Stéphane Braunschweig dans Brand d’Henrik Ibsen (2005) et de Claude Duparfait dans Titanica de Sébastien Harrisson. Elle travaille ensuite avec Aurélia Guillet dans Penthésilée paysage d’après Heinrich Von Kleist et Heiner Muller (2006), avec Éric Vigner dans Pluie d’été à Hiroshima d’après Marguerite Duras présenté au Festival d’Avignon, et dans Othello de Shakespeare en 2008. Avec Olivier Py elle joue dans L’Orestie d’Eschyle (2008). Elle retrouve Stéphane Braunschweig pour Les Trois Sœurs de Tchekhov (2007) et pour Maison de poupée d’Ibsen (2009). Elle joue dans La Nuit des rois de Shakespeare mis en scène par Jean-Michel Rabeux (2011), dans Mademoiselle Julie de Strindberg mis en scène par Fréderic Fisbach (2011) et reprendra Maison de poupée cette fois-ci dans une mise en scène de Jean-Louis Martinelli (2010). Avec Séverine Chavrier elle créera Épousailles et représailles d’après Hanokh Levin (2010), Série B d’après James Graham Ballard (2011) et Plage ultime au Festival d’Avignon en 2012.

En 2013, elle travaille avec Adrien Béal dans Visite au père de Roland Schimmelpfennig, de nouveau avec Éric Vigner dans Brancusi contre États-Unis, elle retrouve également Fréderic Fisbach au Festival d’Avignon pour Corps d’après Alexandra Badea. En 2014, elle joue dans Aglavaine et Selysette de Maeterlinck sous la direction de Célie Pauthe et dans une adaptation de Tristan et Yseult par Éric Vigner. Elle crée Eau sauvage de Mrejen avec Julien Fisera en 2015.

Elle participe à la création collective Récits des évènements futurs avec Adrien Béal. Elle rencontre Marc Lainé pour une mise en espace de La Fusillade sur une plage d’Allemagne de Simon Diard avant de créer La Mouette de Tchekhov mise en scène par Thomas Ostermeier.
En 2017, elle joue dans L’Abattage rituel de George Mastromas de Dennis Kelly mis en scène par Chloé Dabert puis dans La Princesse Maleine de Maeterlinck par Pascal Kirch au Festival d’Avignon. En 2018, elle crée Hunter de Marc Lainé sous sa direction, retrouve Chloé Dabert pour Iphigénie de Racine au Festival d’Avignon. En 2019, elle rejoindra La Source des Saints de John Millington Synge mis en scène par Michel Cerda.

Au cinéma elle tourne pour Clément Cogitore dans Chroniques, Benoît Cohen dans Les Acteurs anonymes, Mélanie Laleu dans Les Parapluies migrateurs, Nicolas Klotz dans Mademoiselle Julie et plus récemment dans le film Les Chatouilles de Andrea Bescond et Éric Métayer.

REPÈRES BIOGRAPHIQUES

THÉÂTRE
2019 La Source des saints de John Millington Synge, m.e.s Michel Cerda
2018 Iphigénie de Racine, m.e.s Chloé Dabert
Hunter texte et m.e.s Marc Lainé
2017 Princesse Maleine de Maurice Maeterlinck, m.e.s Pascal Kirch
2016 La Mouette d’Anton Tchekov, m.e.s Thomas Ostermeier
2015 Fusillade sur une plage d’Allemagne de Simon Diard, m.e.s Marc Lainé
Eau sauvage de Valérie Mrejen, m.e.s Julien Fisera
Récits des évènements futurs texte et m.e.s Adrien Béal
2014 Tristan texte et m.e.s Éric Vigner
Aglavaine et Selysette de Maurice Maeterlinck, m.e.s Céline Pauthe
2013 Zone d’amour prioritaire d’Alexandra Badea m.e.s Frédéric Fisbach
Brancusi contre Etats-Unis de m.e.s. Éric Vigner
Visite au père de Roland Schimmelpfennig, m.e.s Adrien Béal
2012 Plage Ultime de et m.e.s Séverine Chavrier
Maison de poupée d’Henrik Ibsen, m.e.s Jean-Louis Martinelli
2011 Mademoiselle Julie de August Strindberg, m.e.s Frédéric Fiscbach
Crash ! d’après James-Graham Ballard, m.e.s Séverine Chavrier
2010 La Nuit des rois de William Shakespeare, m.e.s Jean-Michel Rabeux
Épousailles et représailles d’après Hanock Levin, m.e.s Séverine Chavrier
Tout va le mieux qu’il soit possible texte et m.e.s Rémy Yadan

Sur les scènes du Rond-point