Les Mardis Midi : Je suis Youcef et celui-ci est mon frère

saison 2011-2012


Les Mardis Midi

Les Mardis Midi : Je suis Youcef et celui-ci est mon frère

 Avis de la presse et des spectateurs

mardi 17 avril 2012


Salle : jean tardieu

synopsis

Lecture d'une pièce inédite à la scène d'Amir Nizar Zuabi
Traduction Jacqueline Carnaud et Séverine Magois / Editions Théâtrales

Lecture dirigée par Julien Roy

Chronique tendre et grave, Je suis Youcef et celui-ci est mon frère ' inspirée du verset du Coran - raconte l'histoire du peuple palestinien qui, dépossédé de sa terre en 1948, va plonger dans un conflit interminable. Youcef, considéré comme l'idiot du village, refuse que leur passé devienne un mythe ou un rêve perdu à jamais. Sa voix, unie à celle de Nada, la fiancée brimée par son père, et à celles des habitants de leur petit village de Galilée, transmet aux générations futures un message d'espoir, la force de résister et de continuer à vivre. À travers les personnages de Youcef et de son frère Ali, l'auteur explore avec poésie l'Histoire, la mémoire et les différentes façons d'aimer. Les événements bouleversent peu à peu leur vie, et leur destin se mêle à celui d'autres réfugiés que le partage de la Palestine a chassés de leurs foyers.

Extrait
ALI ' Aujourd'hui on a vu un avion ! Il est passé au-dessus du village, Très lentement. Il venait du sud. Un papillon d'acier a traversé notre ciel. Pour la première fois. Tout le monde s'est précipité dehors, Laissant tout en plan. Salma, une tasse à la main, une cafetière dans l'autre,  Khalil avec le navet qu'il venait de déterrer. Personne ne savait quoi faire.  Certains ont agité la main.  Quelle excitation ! Abou Imran a ramassé une pierre, l'a lancée contre l'avion et a dit : « Je l'ai eu, écrasé comme un moustique. » Sous nos yeux, la pierre est retombée et a failli tuer la vieille Anise. Il s'en est fallu d'un cheveu, Mais elle ne s'en est pas aperçue. Elle est sourde et presque aveugle. Elle a levé le nez, secoué la tête et s'est écriée : « Pfff... qu'Allah te maudisse, oeuvre du diable. » Hilarité générale.

 
Amir Nizar Zuabi est né à Jérusalem en 1976. Après une formation de comédien, il devient metteur en scène et collabore, à partir de 2001, avec le théâtre Al-Kassaba à Ramallah. Il y crée notamment Alive from Palestine, qui connaîtra une diffusion internationale (New York, Tokyo, Londres, Carthage, Le Caire). En 2005, il crée, pour le Théâtre national palestinien à Jérusalem-Est, Al Jidariyya, grande fresque d'après Mahmoud Darwish (reprise aux festivals de Damas et d'Edimbourg puis aux Bouffes du Nord à Paris). En 2009, à la demande de l'Opéra de Flandre, il cosigne avec Omri Nitzan la mise en scène de Samson et Dalila de Camille Saint-Saëns (créé à Anvers et à Gand). Cette même année, il fonde à Haïfa sa propre compagnie ShiberHur (Un empan de liberté). Coproduite par le Young Vic et ShiberHur, sa pièce, écrite en anglais, Je suis Youcef et celui-ci est mon frère, est créée au théâtre Al-Meidan à Haïfa en 2009 et au Young Vic à Londres en 2010.

mentions de production

production EPSAD Théâtre du Nord
sélection du comité de lecture du Théâtre du Rond-Point

entrée libre renseignements au bureau des EAT au 01 44 06 62 77
sur www.theatredurondpoint.fr ou par mail à infolectures@eatheatre.fr
conception et direction Louise Doutreligne, coproduction Théâtre du Rond-Point, les EAT (Écrivains Associés du Théâtre), Amd (À Mots Découverts), Influenscènes 

avis des spectateurs

autour du spectacle

Autour du spectacle


également à l'affiche