Les Clairières du bois, de Maria Zambrano

saison 2013-2014


L'Université Populaire de Caen... à Paris

Les Clairières du bois, de Maria Zambrano

commentaires de textes philosophiques
 Avis de la presse et des spectateurs

jeudi 16 janvier 2014


Salle : jean tardieu

synopsis

conférence de Paule Orsoni

 

Laissons-la parler de son oeuvre...

"Parmi mes oeuvres publiées, c'est je crois le livre qui répond le mieux à cette idée longtemps formulée que penser est avant tout à la racine en tant qu'acte, déchiffrer ce que l'on sent, si on entend par sentir le 'sentir originel' (expression que j'emploie depuis des années). Et aussi cette idée que l'homme est l'être qui souffre sa propre transcendance en un incessant processus d'unification entre la passivité et la connaissance, l'être et la vie. Vie véritable surprise seulement dans quelques clairières qui s'ouvrent entre ciel et terre, au sein de l'initiale frondaison. Et à l'horizon lointain où se noient le ciel et la terre, la vie et la mort."

Nous tâcherons avec elle d'entrer dans ces "clairières" rares et puissantes, accessibles au coeur qui se veut philosophe et poète. Sa compagnie belle et forte ouvre pour nous des champs inexplorés. Avec elle, et son retour aux sources, nous pouvons dire que "penser vivifie". Son père Blas José Zambrano fut le fondateur de l'Université Populaire de Segovie et ami d'Antonio Machado...
Elle étudie à l'Université centrale de Madrid, influencée par son professeur J.Ortega y Gasset. Elle enseigne, elle participe à la guerre d'Espagne aux côtés des Républicains espagnols, et fut forcée à l'exil sous F.Franco. Elle voyage à travers le monde et retourne définitivement en Espagne où elle mourra le 6 février 1991.

mentions de production

entrée libre : réservation obligatoire sur cette page ou au 01 44 95 58 81
ouverture des réservations un mois avant l’événement 

avis des spectateurs

également à l'affiche