Des femmes qui font des trucs bizarres dans les coins

saison 2011-2012


Des femmes qui font des trucs bizarres dans les coins

Des femmes qui font des trucs bizarres dans les coins

 Avis de la presse et des spectateurs

mercredi 11 avril 2012


Salle : théâtre du rond-point

synopsis

Retrouvez ce soir, 17 janvier, dans les angles et recoins du Rond-Point quelques unes des Femmes qui font des trucs bizarres dans les coins…

Hissée dans sa corniche
Mademoiselle Chloé (Chloé Olivères) offre des séances particulières de mise en conditions à destination des spectateurs tendus…

Sous l’escalier de la salle Topor
Astrid Descartes (Annick Le Goff) pour quelques euros par question livre la bonne aventure et la vérité toute nue.

Sur le grand escalier
Mademoiselle Charlotte (Charlotte Laemmel) entre en transe et se laisse littéralement pénétrée par les spectres d’écrivains et de stars de choix pour signer en leurs noms des dédicaces et des autographes.

Un peu partout déambulante

C’est Babette (Tiphaine Gentilleau) qui facilite toutes les démarches de
délation, puisque l’heure est à la dénonciation des voisins, des
collègues et de la famille.


En bas, dans les toilettes des hommes

Marie (Marie Payen) donne, avec son complice Alexandre Soulié, un
concert exceptionnel de deux à trois chansons, avec grosse caisse,
guitare électrique, moustache et répertoire original...

mentions de production

Elles sont comédiennes, chanteuses, voyantes extralucides, profs de diction. Elles disent la bonne aventure, chantent des choses insensées dans des endroits bizarres du Rond-Point. Elles occupent les recoins, les niches, les placards à balais, les vestiaires désertés, ou les toilettes des hommes. Elles jouent des textes inédits, vous couchent au sol pour des exercices respiratoires, vous chantent un blues avec prouts et castagnettes. Elles répondent à vos questions intimes et prédisent l’avenir… Trente secondes ici, deux minutes là, les artistes Marie Payen, Annick Legoff, Chloé Olivères, Charlotte Laemmel, Tiphaine Gentilleau et d’autres habitent les coins improbables du Théâtre, donnent concerts, cours et performances. Elles s’y mettent vers 18h. Jusqu’à plus soif. Chacune dans son lieu. Surprises. Elles sont imprévisibles les femmes qui font des trucs bizarres dans les coins… 

avis des spectateurs

également à l'affiche