Jusqu'à ce que la mort nous sépare

saison 2006-2007

Jusqu'à ce que la mort nous sépare

de : Rémi De Vos, mise en scène et scénographie : Eric Vigner, avec : Catherine JACOB, Micha Lescot, Claude Perron, lumière : Joël Hourbeigt, assistante à la scénographie : Karine Chahin, costumes : Paul Quenson, son : Othello Vilgard, maquillage : Soizic Sidoit
 Avis de la presse et des spectateurs

9 janvier - 18 février 2007


Salle : renaud-barrault

synopsis

Erreur n°1 : se rendre aux obsèques de sa grand-mère. Erreur n°2 : remettre à cette occasion les pieds chez sa mère. Erreur n°3 : parler à un vieux béguin datant du lycée. Pas de panique, Simon a de la ressource, il va s’en tirer.
Mais Rémi De Vos, l’auteur de la pièce, en a lui aussi, et à revendre… En quelques péripéties et gags bien noirs, il piège Simon entre ces femmes, l’enferme à l’intérieur d’un poker menteur où chaque mot a été trempé dans la nitroglycérine. Attention à ce qu’il va dire ! La moindre erreur et… boum !
Que c’est compliqué l’amour !
Pour donner vie à cette comédie burlesque et sentimentale, Eric Vigner a réuni un trio infernal. Micha Lescot est Simon, un célibataire moderne. Catherine Jacob est Madeleine, la mante religieuse maternelle. Claude Perron est Anne, amoureuse platonique de province.C’est irrésistible de les voir se donner du courage pour être heureux.Il paraît qu’il en faut.

durée : 1h10

distribution

De : Rémi De Vos
Mise en scène et scénographie : Eric Vigner
Avec : Catherine JACOB, Micha Lescot, Claude Perron
Lumière : Joël Hourbeigt
Assistante à la scénographie : Karine Chahin
Costumes : Paul Quenson
Son : Othello Vilgard
Maquillage : Soizic Sidoit

mentions de production

paru aux éditions Actes Sud - Papiers

production CDDB-Théâtre de Lorient, Centre Dramatique National

avec le soutien de l’association Beaumarchais, association fondée par la SACD pour la promotion des auteurs et de ses répertoires
Prix Théâtre 2006 de la Fondation Diane & Lucien Barrière.

Téléchargez le dossier pédagogique réalisé par le CRDP de Paris  

avis des spectateurs

également à l'affiche