Ton Corps - Ma Terre

saison 2021-2022


La Piste d'envol

Ton Corps - Ma Terre

Auteur et mise en lecture : Tatiana Spivakova, dramaturge : Tamara Al Saadi, avec des extraits de textes de : Mahmoud Darwich, avec : Hayet Darwich, Maly Diallo, Luana Duchemin, Alexandre Ruby, Mouss Zouheyri, Yacir Rami
 Avis de la presse et des spectateurs

mardi 16 novembre 2021


Salle : roland topor
Horaires : 12h30

synopsis

Une femme est assise dans l’avion. Est-ce un aller ou un retour ? Les scènes se succèdent comme des flashs, souvenirs figés qui se mettent en mouvement, se superposent ou se répètent. C’est l’histoire de cette femme, ou sa vision - multiple, de l’histoire. Elle entame un dialogue avec l’absence face à son homme plongé dans le coma. Elle lui parle, lui écrit, lui lit des textes de Mahmoud Darwich, invoquant la poésie comme refuge de résilience. L’exil de l’esprit quittant le corps fait face à l’exil du corps arraché à sa terre-mère. C’est un voyage sensoriel où le conscient et l’inconscient dialoguent et révèlent l’universel dans l’intime.

Ton Corps - Ma Terre interroge notre rapport au sacré dans notre relation au corps, et de ce fait - la place du corps médical dans la cellule familiale. Elle questionne le pouvoir du langage comme passeport déterminant notre accès à l’autre dans la société. Elle visibilise la porosité, la fictionnalité des frontières et la pluralité de nos identités.


Extrait du texte 
:

"Je demande à parler à l’homme qui le premier a décidé de construire un mur !

Où est-t-il ?

Qui a façonné le béton qui asphyxie nos champs de blé ?

Qui a créé le ciment pour étouffer la terre rouge ?

Qui a décrété qu’il fallait la découper en morceaux ?

En nous séparant de la terre, nous abandonnons le ciel.

Ce corps que vous avez devant vous est encore un corps qui bat.

C’est un corps qui sent. Il respire et il vibre.

Et si vous pensez qu’il ne sent pas que vous vous désolidarisez, permettez moi de vous dire que vous avez tort.

Ce corps, c’est ma terre promise ! Ses veines en dessinent les fleuves, ils viennent s’abreuver dans son cœur palpitant qui bradycarde ou tachycarde selon ce qui le traverse.

Les articulations où s’emboitent ses os sont autant de détroits vers le nouveau monde.

Chacune de ses cicatrices – barricades de résistance – est gravure signée de vos doigts…

Ce corps c’est le mien.

Rendez le moi !

Il est là ! Bien vivant !

La route est longue encore. Mais moi – j’y crois.

Et je vous invite à y croire avec moi. Puisque nous sommes dans le même bateau.

Il serait bien dommage de nous priver de la victoire, vous ne pensez pas ?

distribution

Auteur et mise en lecture : Tatiana Spivakova
Dramaturge : Tamara Al Saadi
Avec des extraits de textes de : Mahmoud Darwich
Avec : Hayet Darwich, Maly Diallo, Luana Duchemin, Alexandre Ruby, Mouss Zouheyri, Yacir Rami
Son : Liza Lamy

mentions de production

Production Liubov’ 
Coproduction Théâtre du Beauvaisis - Scène Nationale
Ce texte est lauréat de l’aide à la création de textes dramatiques ARTCENA 2021.

avis des spectateurs

également à l'affiche