Trousses de secours : Grand Magasin

saison 2013-2014


Trousses de secours

Trousses de secours : Grand Magasin

D'orfèvre et de cochon
une conférence-performance de : Pascale Murtin, François Hiffler
 Avis de la presse et des spectateurs

jeudi 6 février 2014


Salle : roland topor

synopsis

avec la participation exceptionnelle de Liviu-Adrien Dârgãu

 

Le travail ? Connais pas.
« Nous ne sommes pas très bien placés, peut-être même très mal placés pour parler du travail, n'ayant à ce jour et après trente ans d'activité jamais travaillé. C'est précisément à ce titre que nous allons nous risquer à discourir quelques quarts d'heure sur le sujet, histoire de faire part de notre inexpérience en la matière. »
Les performers Pascale Murtin et François Hiffler prétendent ' en dépit et grâce à une méconnaissance quasi-totale du théâtre, de la danse et de la musique ' réaliser les spectacles auxquels ils rêveraient d'assister. Et ça marche : leurs spectacles sont très réussis et les émeuvent. Depuis 1982 (avènement de Grand Magasin), leur ambition consiste à croire possible que d'autres partagent cet enthousiasme.

 

Grand Magasin :
Un beau jour, Pascale Murtin et François Hiffler, deux danseurs contemporains, décrètent que la danse est une discipline contre nature. Ils tournent le dos à leur formation classique et fondent en 1982 la Cie Grand Magasin, "une association de bons intérêts". Ensemble, ils ont créé une vingtaine de pièces, numéros et performances, s'adjoignant parfois les services de leurs amis (dont Bettina Atala de 2001 à 2010) : des spectacles sans costume, sans décor, ni prouesse technique, à la poésie parfois absurde... de drôles d'objets spectaculaires mariant humour et rhétorique.
Leur manière de jouer des mots et de l'absurde, leurs créations intelligemment décalées leur ont valu des comparaisons avec Queneau, Tati ou encore de participer à l'exposition Dada organisée par le Centre Pompidou en 2005. Leur style au pragmatisme faussement naïf et à l'humour pince-sans-rire, c'est encore eux qui le définissent le mieux : fuite du spectaculaire, raréfaction des accessoires et des paroles, évacuation de la scénographie, répugnance à gesticuler, dégoût de l'illusionnisme. Conférences en auditorium, interventions en décor naturel, démonstrations dans une galerie d'art ou déploiements sur une scène de théâtre, il s'agit dans tous les cas de grand spectacle.

distribution

Une conférence-performance de : Pascale Murtin, François Hiffler

mentions de production

tarif unique : 10 euros
réservations sur cette page ou au 01 44 95 98 21 

avis des spectateurs

également à l'affiche