Odeurs en concert

saison 2007-2008

Odeurs en concert

Comment éclairer votre intérieur
le groupe culte de : Ramon Pipin
 Avis de la presse et des spectateurs

mardi 6 mai 2008


Salle : renaud-barrault

synopsis

[placement libre]

avec Ramon Pipin, J.M. Kajdan, L. De Gaspéris (gtr, vx), G. Prévost (Bss), A. Blanchard (dms), J-P Goude & H. Lavandier (kbds), V. Turquoiz, E. Mula & B. Auger (cu), S. Shehan (perc), D. Dupuis & S. Kuhn (vx), Clarabelle, Sharon Glory, K. Blasquiz & R. Brantalou (cht et animation), plus peut-être quelques autres et le chœur de l’Orchestre de Chambre de Bonn (direction : Fülop Szotar)

"Ramon Pipin et sa horde aromatique n'éprouvaient pas un besoin urgent d'utopie. Ils voulaient exhaler un parfum de rebiffe, secréter des chansons suffisamment crues pour qu'on ne les confonde pas avec des hymnes à la morale et au bon goût, ces deux enfants de la bêtise et de l'ennui, selon Francis Picabia qui s'y connaissait en distribution de peaux de bananes.
Entre 1979 et 1985, Odeurs attira les plus louches sympathies : Coluche, Pierre Desproges, Choron, zèbres mal bigarrés mais qui, unis dans une même boue, composent ensemble un ferment de révolte torboyautante.Les cinq albums d'Odeurs témoignent d'une impétuosité sarcastique efficace. On s'attaque aux plaies de l'époque (toujours actuelles) sans jouer les voyous voyants. Des chansons comme Laval qui rit, Rock Haroun Tazieff, Tommy Lobo ou L'amour sans les dents sont autant d'éclats de rire mélangés à de la poudre de fulmicoton.
Odeurs dénonce la collaboration, les manipulations génétiques, la malbouffe, l'environnement sacrifié sans prétendre au brûlot situationniste. Modestes mais hautains, ils livrent sur scène des spectacles qui donnent à ce mot ses lettres authentiquement pailletées. Bondissant et luxurieux, puissamment rythmé, Odeurs est le seul groupe à avoir fusionné W.C. Fields et Brian Wilson, Cami et Steve Reich, l'humour capricant et la virtuosité musicale.
Ce concert en acoustique et en 75W, saupoudré d'incongruités, devrait sceller une ultime communion extatique avec les empesteurs originaux, sans oublier son lot de coussins péteurs." Guy Darol

attention : exceptionnellement, la salle Renaud-Barrault sera en placement libre.

distribution

Le groupe culte de : Ramon Pipin

mentions de production

Odeurs, à deux doigts du culte, frôle le bon goût sans jamais y sombrer ! Un pari fou car ambitieux. Une formation qui ne se prendrait pas au sérieux, mais tout de même assez prétentieuse pour à chaque nouvelle chanson imposer une ambiance inédite. Un grand mix façon tour de Babel qui puiserait dans la variète ringarde et le tempo binaire ses inspirations, histoire de donner un sens à ses gaudrioles. Rien d’autre qu’une grande farce donc, un groupe né pour se marrer et qui se retrouve à tourner à guichets fermés. Ceci est l’histoire d’Odeurs ! 

revue de presse avis des spectateurs

 France Inter - Serge Levaillant

1 mai 2008
Ramon Pipin est l'invité de l'émission Sous les étoiles exactement
 Consulter l'article

également à l'affiche